Véronique Sauger et David Azulay

Les Yeux d'Eva

VÉRONIQUE SAUGER

Née à Paris dans un milieu modeste, Véronique Sauger vit une enfance plutôt solitaire dans une ambiance joyeusement banlieusarde baignée de curiosité culturelle. 

Élève très douée sans cesse à la recherche d'elle-même, sa scolarité - bercée par un doute permanent et autres griffures de l’âme - n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Véronique Sauger trouve cependant son soleil personnel dans la pratique musicale. 

Violoncelliste dès l'âge de 7 ans, elle intègre bien avant l'obtention du baccalauréat le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en Solfège spécialisé, s’approprie ensuite avec fulgurance la contrebasse, intègre à nouveau le Conservatoire puis sans attendre, rejoint les rangs de l'Orchestre philharmonique de Radio France. Le bonheur ! Hélas... Après dix-sept années au pupitre, de graves accidents de santé l'obligent à abandonner ce métier tant aimé. 

Véronique Sauger se tourne alors vers l'écriture et à la suite d’une formation éclectique en audiovisuel, décide que sa voix remplacera sa contrebasse et son violoncelle. Elle propose deux émissions à la chaine France Musique, les Contes du jour et de la nuit (lectures musicales interactives) et Laissez-vous conter (séries de grands portraits radiophoniques) - émissions qu’elle animera pendant dix ans, écrit trois livres dont un livre CD édité par Radio France, et participe à la création d’une association culturelle organisant événements, lectures, ateliers d’écriture et édition de collectifs à destination de publics dits empêchés.

En 2010, Véronique Sauger rencontre, suite au 3e concours littéraire de son émission, le créateur visuel David Azulay auquel elle commande la réalisation de courtes vidéos « image par image » épousant musiques, textes et lectures radiophoniques.

De cette rencontre naissent des projets culturels de grande envergure (à Istanbul, Rome, Nantes, Strasbourg, Paris) et le roman graphique totalement novateur LES YEUX D’EVA publié par Les Éditions Abordables.

D’autres contes et romans graphiques suivront.

VÉRONIQUE SAUGER : « LA MUSIQUE DANS LES MOTS »

PRESSE (extrait) 

« Musicienne douée, voire surdouée - elle étudie le violoncelle, la comédie, joue dans la rue, fait une visite éclair au Conservatoire, décroche un prix de solfège spécialisé, un prix de contrebasse, et sans même attendre, intègre les rangs de l'Orchestre philharmonique de Radio France - Véronique Sauger est aussi romancière et conteuse. On aime à croire qu'elle ne peut entendre une musique sans imaginer les paroles qui devraient s'y superposer.

C'est tout un art, le mélodrame, cette façon d'agencer le rythme des mots avec celui des sons, leur couleur avec les timbres, leur contenu avec les harmonies, cela demande beaucoup d'imagination, de patience, d'expérience, de l'intuition surtout, et on dirait qu'elle en a à revendre... »

Journal Le Monde, Gérard Condé

DAVID AZULAY

Né à Strasbourg d’une mère alsacienne qu’il a la douleur de perdre à l’âge de 7 ans et d’un père rapatrié d’Algérie, David Azulay passe une enfance assez compliquée dans une ambiance aux valeurs rigides.

Élève très doué sans cesse à la recherche de lui-même, sa scolarité - bercée par des fugues et autres strettes de l’âme - n’est pas un long fleuve tranquille. Il intègre après son baccalauréat un cursus en communication dont le diplôme avorte de manière incompréhensible - probablement pour cause d’indépendance et de rébellion.

David Azulay trouve alors sa lumière dans la création.

À la fois peintre, photographe, créateur visuel, il anime une association culturelle, des ateliers de création, écrit et joue avec les mots, travaille en régies de plusieurs théâtres Strasbourgeois après la naissance de sa fille, puis suit une formation empirique au graphisme.

Il imagine alors un mouvement de réalisation « mix média » très personnel mêlant intimement remix photo et dessin.

En 2010, David Azulay rencontre, suite à sa participation à un concours littéraire radiophonique, la productrice, animatrice, écrivain et musicienne Véronique Sauger. Il crée alors pour l’une de ses émissions, des vidéos « image par image » épousant musiques, textes et lectures radiophoniques.

De cette rencontre naissent des projets culturels de grande envergure (à Istanbul, Rome, Nantes, Strasbourg, Paris) et le roman graphique totalement novateur LES YEUX D’EVA publié par Les Éditions Abordables.

D’autres contes et romans graphiques suivront.

Résumé 

Eva Britt, musicienne, perd la vue. Sons, images, amours et émotions s'imposent à sa mémoire, l'aidant à se réapproprier le monde autrement.

Son voyage immobile nous entraîne alors dans les rues qui lui sont chères, chez elle, à Paris, dans le 20e arrondissement.

Roman graphique, presque cinématographique, de la passion qui sauve, Les yeux d'Eva nous offre une lecture exquise et des images en noir et blanc dont on ne sait plus si elles sont gravures, dessins à l'encre de Chine ou photographies.

Un ouvrage intime à entendre avec votre regard et votre cœur...

ISBN : 978-2-37431-016-9                                                                            Prix public TTC :14,90 €